top of page

Chronique de mon jardin potager : Saison 3

Dernière mise à jour : 27 août 2022

Mise à jour 22 août 2021

Encore un autre long post donc vous êtes prévenus !


Mon Dieu, l'attente a été trop longue ! J'avais hâte de commencer la saison de jardinage. Et cette année encore, la saison nous réserve quelques surprises.



Malgré les caprices de la météo et/ou les difficultés que je vais rencontrer tout au long de la saison, je suis tellement contente de débuter ma 3e saison de jardinage. Jardiner m'apporte tellement du bien physiquement et mentalement que je ne pouvais pas manquer ce nouveau rendez vous.



Un aperçu du jardin lors des saisons 1, 2 and 3


Cette année durant toute la saison, j'ai décidé de documenter les progrès de mon potager afin de vous permettre de voir les divers rebondissements. Vous pourrez ainsi suivre son évolution à partir de la graine, des semis au transfert vers le jardin jusqu'à la récolte.



 

MARS 2021


Mais quelles graines choisir ?



Sélection des graines

Sélection des graines pour débuter les semis

Tout a commencé au mois de mars lorsque j'ai finalement commencé les semis. Cette année, j'ai voulu tenter plusieurs semis à la maison. Bon, je dois vous avouer que j'ai voulu me débarrasser des graines que j'avais acheté il y'a de cela 3 ans lorsque j'ai commencé mon expérience du jardinage. Je devais donc les utiliser.


A ce moment là, j'avais acheté les graines sans lire la notice explicative qui indiquait la date d'expiration. En fait, je n'imaginais pas que les graines avaient une date d'expiration.


Une autre croyance erronée de ma part, je croyais qu'il suffisait que de semer les graines au sol pour faire pousser les légumes. Oui, cela est faisable pour certains légumes dans les pays tropicaux.


Mais malheureusement cela n'est pas possible dans ma région. Donc si je voulais faire pousser des aubergines par exemple, j'ai finalement compris que je devais commencer les semis à l'intérieur plusieurs semaines avant de les transplanter dans le potager.


Et c'est le cas de plusieurs des légumes que j'ai choisi cette année de faire pousser dans mon jardin potager : piment fort (Habanero), aubergine, poivron. Dans les pays tropicaux, les graines de ces plantes une fois semer directement au sol du jardin auraient amplement le temps de bien pousser. Alors que dans notre région avec seulement 3 mois d'été, si tu décides de semer les graines directement au sol dès qu'il commence à faire chaud et qu'il n'y a plus de risque de gel, il est fort probable que le légume risque de ne pas avoir assez de temps pour grandir ou tu risque d'obtenir une plante sans fruits au moment de la récolte en automne.


 

Début des semis

Donc ayant appris ma leçon, cette année j'ai donc fièrement débuté mes semis de piment fort, poivrons, aubergines et d'un légume qui vient d'Afrique qui m'a été envoyé par ma mère. On l'appelle "Pointe Noire" mais j'ai découvert qu'elle ressemblait au Bok Choy. Et j'avoue que j'étais bien équipée et assez bien organisée : petits pots, terreau à semis, bâtonnets pour bien indiquer les noms des légumes, marqueur non effaçable. Bref ! tout le kit nécessaire pour débuter les semis.

Mon kit à semi

 

MI-AVRIL 2021


Mais quand peut on aller visiter le jardin ?


Visite rapide jardin

Dès la mi-avril, je ne pouvais pas m'empêcher d'aller faire une petite visite rapide afin de vérifier l'état dans lequel se trouvait le jardin. Mais surtout pour voir le travail qui nous attendait pour débuter la saison.





 

Phase de germination

Bon ! J'ai suivie les étapes pour favoriser la germination.

Toutes les graines ont été placés dans des contenants faits pour la germination et à ma grande surprise, quelques jours plus tard, j’aperçois donc des plantules de "Pointe Noire". Pourquoi c'est une surprise ? On m'avait mentionné que c'était un légume qui prenait du temps à germer. C'était une erreur ! Il pousse assez rapidement au contact du soleil.


Je dois vous avouer que dans mon salon, même en hiver, on peut facilement atteindre des températures de 28 C dû au fait que j'ai une grande baie vitré exposée côté sud-est. Ce qui fait en sorte que durant l'après midi, le soleil tape fort. Résultat, des conditions idéales lorsque l'on veut faire pousser des semis.


Je crois que les plantes ont cru être dans leur environnement naturel. Du coup en moins d'une semaine, ça a donné cela. ⏬⬇️🤦🏾‍♀️🙀😬🤔




Alors j'ai très rapidement découvert que les trois plantes (Aubergine, Poivrons, Piment fort) que j'ai choisies pour débuter les semis se ressemblent toutes lorsqu'elles commencent à germer. Mais cette fois-ci, je me suis promise d'éviter l'erreur de l'année dernière, durant laquelle j'avais oublié d'utiliser des bâtonnets afin d'écrire les noms des plantes pour pouvoir bien les distinguer.


En effet l'année dernière, j'avais débuté des semis de tomate et concombre et j'ai tout simplement écris les noms des plantes au marqueur sur le petit contenant en carton. Et devinez ce qui s'est passé ? A force d'humidifier, le marqueur s'est effacé et je ne savais plus à quelle plante j'avais affaire ! Il faut dire que l'année dernière, je n'avais pas encore l'expérience que j'ai maintenant me permettant de distinguer certaines plantes.


Donc cette année, meilleure organisation afin d'éviter les erreurs du passé. Les plantes ont été rangées dans des bacs différents et le marqueur non effaçable a été utilisé sur les bâtonnets.





 


Labourer la terre Phase 1 - Visite du 17 et 19 avril

La visite rapide que j'avais faite au jardin m'a permis de voir l'état dans lequel elle se trouvait et ainsi me donner une idée du travail qui nous attendait.


Bien sûr, il était primordial de préparer la terre à recevoir les graines et les plantes. Donc il fallait commencer par labourer la terre et réarranger ou préparer les plates bandes.


Malheureusement, contrairement aux autres lopins du jardin communautaire constitué d'un groupe de 20 personnes, notre équipe est constituée de moi et mes 2 garçons, et quelquefois deux autres personnes viennent nous aider. Et quand cela lui tente, mon mari s'ajoute à notre groupe, il est vrai qu'il travaillait lorsqu'on allait au jardin alors que moi j'étais disponible après mon travail vu que je travaillais seulement les matins. Cependant son absence ne me dérangeait pas trop car lorsqu'il nous rejoignait, il avait plutôt tendance à préférer s'asseoir et nous regarder travailler.


On essayait d'aller au jardin lorsque la température nous le permettait tous les jours après mon travail. L'avantage de travailler à la maison et seulement les matinées m'ont permis de passer beaucoup plus de temps dans le jardin, je dois avouer que cela a énormément contribué au bien être de ma santé mentale car rien de plus agréable pour se changer les idées en travaillant la terre.


Voici le résultat de notre travail. Ah! je dois avouer que pour cette partie du travail, mon mari nous a aidé.




"Le saviez vous ? Le jardinage fait du bien à votre santé physique et mentale"

 

Au secours ! Mon salon s'est transformé en serre

Bon, bien sûr comme d'habitude je fais toujours les choses en grand. Je n'étais pas sûre que toutes les graines allaient germer lorsque je les ai toutes plantées 🤷🏽‍♀️. Je me suis retrouvée envahie par plusieurs semis, je n'avais pas d'autres choix que de transformer mon salon en serre.


Voici le résultat, la cohabitation forcée avec mes plantes tropicales.



 

Les plantes filent ! 🙀😞

Bon, ici encore une autre de mes erreurs, j'ai oublié que j'étais encore une novice et ce n'est pas deux ans d'expériences qui vont me transformer en pro ! 🤷🏽‍♀️😁😂


Voyez vous, lorsque j'ai débuté mes semis, je n'ai pas eu la présence d'esprit de me documenter. C'est en voyant ceci (voir image⬇️⏬⬇️⏬) que j'ai découvert que la "plante file quand une luminosité trop faible est corrélée à des températures trop élevées" Vous vous souvenez ce que je vous ai mentionné plus haut par rapport à la température dans mon salon ? Après plusieurs recherches sur Youtube, j'ai finalement réussi à trouver deux vidéos intéressantes m'expliquant le phénomène et quoi faire pour y remédier.




Ben, ce n'est pas de ma faute si la température est si élevée dans mon salon !


A ce moment-là, j'avais tellement hâte que la température soit favorable à l'extérieur pour que je puisse commencer mon jardinage DEHORS. Malheureusement, il fallait encore être patiente car la température extérieure était encore trop fraîche. On dirait que l'hiver ne voulait pas nous laisser.


Alors, j'ai eu du boulot je devais suivre les instructions des tutos visionnées sur Youtube si je ne voulais pas perdre toutes mes plantes. J'étais un peu dégoutée mais c'était de ma faute et cela m'a servi de leçon. Je considère cela comme un apprentissage et l'année prochaine je saurais quoi faire pour éviter ce genre de problème.



 

FIN AVRIL 2021


Est-ce la dernière préparation avant le grand transfert ?


Labourer phase 2 - Visite du 23, 27 et 29 avril

À ce point-ci, je n'ai qu'une hâte : Transférer les semis qui poussent dans le jardin. Je veux récupérer mon salon, mes plantes tropicales veulent reprendre leurs places. La température à l'extérieur commence à être clémente et cela me donne de l'espoir.


Donc je demande à mon équipe (mes garçons et mon mari inclus) de labourer à nouveau et de bien organiser les plates bandes car il faut dire qu'il y'avait une section avec laquelle nous avions des difficultés. C'est une section du jardin qui était difficile à labourer car il y avait beaucoup de mauvaises herbes coriaces et des racines qui ne s'arrachaient pas. Un bon coup de pelle ! Et hop ! On a réussi à réaliser de belles plates bandes. La vidéo ⬇ ️ montre le résultat du travail. Voir aussi les 3 premières photos dans les images ⏬



Les photos montrent aussi que l'on a coupé le buisson qui se trouvait en plein milieu du terrain. La disparition du buisson nous a permis de créer un espace pour installer notre matériel (2 dernières photos).



 

DÉBUT MAI 2021


Est ce le temps de transférer les plantes au jardin et de semer les graines ?


Les plantes sont prêtes pour le transfert au jardin. Oui, en ce qui me concerne…

Mon salon a été pris d'assaut, je n'ai plus d'espace, les semis poussent bien, les plantes filent et je commence à en avoir marre. Je veux récupérer l'espace pour mes plantes tropicales car la cohabitation commence à être pénible.




 

Début du transfert des plants et semence de quelques graines dans le jardin -

Visite du 7 mai

Je suis tellement contente de pouvoir faire de la place dans mon salon. Alors j'ai décidé de commencer à transférer quelques plants de poivrons et d'aubergine. Mais une de mes voisines du jardin communautaire me l'a fortement déconseillé. Il semblerait qu'il serait plus sage d'attendre lorsqu'il n'y pas de possibilité de gel au sol vers la fin du mois de juin pour transférer les plants d'aubergines dans le jardin.

Je décide d'ignorer les conseils de ma voisine et j'en profite aussi pour semer les graines de la "Pointe Noire".


 

1er Avertissement de gel : On ne s'y attendait pas - Visite du 9 mai

Bon, il fallait bien que cela m'arrive ! C'est seulement lorsque je décide de transférer quelques plants au jardin que le lendemain on nous informe qu'il y'aura du gel durant la nuit. Je n'ai rien pour couvrir les plantes alors je n'ai qu'à espérer que certaines plantes vont résister.


Je ne me faisais pas de soucis pour les graines semées car lorsque nous avons labouré la 1ere fois, j'avais semé les graines de pois mange-tout dont on m'a mentionné que même en cas de gel au sol ça allait survivre. Il faut dire que parmi les graines à semer directement au sol que je possédais, ce dernier était le seul qui semblait supporter la température fraîche. Par contre, mes aubergines, piments forts et poivrons ont été affectés par le gel.




 

MI-MAI 2021


Petite sortie dehors pour habituer les plants au jardin - 15 mai

Bon, comme les plants que j'ai transféré au jardin ont été affectés par le gel, j'ai décidé de faire preuve de prudence car je ne voulais pas perdre mes plants en les transférant toutes au jardin. Cela m'aurait fait beaucoup de peine de les perdre car depuis le mois de mars j'ai travaillé très fort pour les faire pousser. Donc j'ai décidé de les garder encore à la maison.


J'en ai aussi profité pour les sortir dehors car il semblerait que cela permet de préparer les plantes au transfert dans le jardin.



 

Dernière nuit avant le grand transfert - 17 mai

Ah! À ce point-ci, j'ai espoir que le gel soit juste de passage donc je prends la décision d'apporter dès le lendemain tous mes plants au jardin. Heureusement que je ne les avait pas tous transférés. Bye, bye, bye !!! 👋


Dernière nuit à l'intérieur

 

Transfert au jardin et poursuite de la semence - Visite du 18 mai

Enfin le Big Day ! J'avais tellement hâte car mes plantes tropicales avaient besoin de récupérer leur spot.


La température était parfaite du coup, j'ai décidé d'apporter tous les plants afin de les transférer au sol du jardin. J'en ai aussi profité pour finir la semence des graines suivantes : Kale, Swiss Chard, Épinard, Oseille, Amarante, Chou chinois, Laitue, Arugula.




 

FIN MAI 2021


État des plantes suite au Gel 1 - Visite du 23 mai

Lors de cette visite au jardin, j'ai pu constater avec grand soulagement que malgré le gel, les plantes ont réussi à survivre. Ouf! Quel soulagement car j'ai cru les avoir perdues !



 

2e Avertissement de gel au sol : On ne s'y attendait vraiment pas - Visite du 30 mai

Aïe ! Aïe ! Je n'ai pas regardé la météo qui nous a tous pris au dépourvu. Il y'a eu un avertissement de gel au sol lors du dernier week-end du mois de mai. Je commençais à me demander si c'était une bonne décision de transférer tous les plants dans le jardin.


Mais bon ! Après de la belle température quasi caniculaire, on ne s'attendait pas à avoir du gel. En ce qui me concerne, le dernier gel était celui du début du mois de mai.


J'ai été trop impatiente, j'avais hâte de débarrasser mon salon des plantes et de faire de la place pour mes plantes tropicales.


C'est hors de mon contrôle et je décide d'adopter une attitude zen en me disant : "les plantes les plus fortes vont survivre ". Et je prie pour que je puisse récolter quelques plantes de la centaine de semis que j'ai débuté dans mon salon. Oui, il y'en avait beaucoup !




"La patience est une des qualités de tout bon jardinier " Moi

 

JUIN 2021


Après le dernier gel, le temps était chaud mais sec car nous n'avons pas eu beaucoup de pluie. Je trouvais cela embêtant d'avoir un sol sec et cela m'inquiétait vu que j'avais récemment semé des graines. Et tout le monde sait que sans eau les graines auront de la difficulté à germer.


De plus, malgré la présence de la chaleur, le jardin communautaire a pris du temps avant de nous donner l'accès à l'eau. Alors afin de profiter de la chaleur et pour faire germer les graines et pousser les plantes, je n'avais pas d'autres choix que d'apporter avec moi durant quelques jours des gros bidons d'eau afin d'arroser le jardin. Je dois vous avouer que cela n'était pas trop pratique. Je faisais donc de mon mieux pour seulement arroser les sections où j'avais récemment semé des graines.